Partager cet article

Le Fin Gourmet
La caverne d’Ali Baba version culinaire

Le 27 février '19
Ci-Dessus, Elsa et Marina Bhérer. Crédit photo:// Étienne Dionne

 

L’idée d’ouvrir son propre restaurant s'est présentée à Marina Bhérer un peu par surprise. La propriétaire du local du Fin Gourmet, qui abritait auparavant une sandwicherie, connaissait bien Marina et lui en avait proposé la relève. C’est après maintes tentatives que cette dernière a courageusement accepté le défi, alors que sa fille Elsa n'était âgée que de huit ans. Récemment, les deux femmes nous ont raconté l’histoire du réputé Fin Gourmet.


Une fille de chez nous, des produits de chez nous
Comme Marina Bhérer vient de la campagne, il était important pour elle que toute la production du restaurant soit fait maison, avec des ingrédients locaux et de qualité, et ce, de la soupe au dessert. Dans les débuts du Fin Gourmet, elle occupait les rôles de chef cuisinière et de serveuse en même temps. Au fil des rénovations, des changements de menu et des ajustements, la propriétaire a appris à se lancer dans des défis toujours renouvelés. Autodidacte, elle ne cesse de vouloir innover.

 

     «Quand j’étais jeune, on faisait notre propre beurre, nos propres cultures et élevages. J’ai été élevée là-dedans, c’est en moi.»
                                                                                    - Marina Bhérer

 

Telle mère, telle fille
Dès le départ, Elsa passait beaucoup de temps au Fin Gourmet, à la fois pour faire ses devoirs et être avec sa mère. Elle a d’ailleurs commencé à y travailler assez jeune de façon intermittente et en explorer absolument toutes les facettes. Avec les années, elle s'est imprégnée des lieux et est monté à la barre des cuisines depuis juin 2018. Aujourd'hui, les deux femmes passionnées savourent le plaisir de mener ce projet ensemble et cette autonomie qui leur permet de s’occuper de chaque sphère de la restauration : cuisine, gestion, administration, carte des vins, menus, etc. 

 

   « On a notre couleur et nos saveurs à nous. Les clients qui nous suivent depuis longtemps comprennent et reconnaissent cette identité.»
                                                                                      - Marina Bhérer

 

            Crédit photo: // Étienne Dionne

 

Des idées qui s'agencent à merveille

Le duo Bhérer propose une carte qui se renouvelle aux saisons et sert une cuisine inspirée d'ici et d'ailleurs. Celle-ci peut être autant réconfortante et classique qu’originale et créative. On y retrouve, entre autres, différents plats végétariens à la carte. Le midi, une table d'hôte est offerte avec un choix d'entrées et un repas de poisson, de viande, un cru, un plat de pâtes, de pizza, de burger ou de salade, selon votre envie. Le soir, vous aurez le choix parmi la pieuvre, les ris de veau, les pétoncles, le canard fumé maison, un tartare, une bavette de boeuf, bref, de délicieux mets à faire saliver et ce n'est pas le choix qui manque! Pour compléter le tout, vous aurez également le choix entre une variété d’importations privées de vins et des cocktails créatifs créés par Elsa et Laurence. 

 

Nous vous recommandons vivement d’essayer les mercredis et les jeudis soirs qui se déroulent sous la thématique moules, frites et bière pour seulement 18 $. Gardez-vous une place pour les desserts maison de Marina, un incontournable du Fin Gourmet! Vous serez servis par du personnel courtois et souriant qui vous proposera des recettes créatives à un prix abordable. Un beau moment est assuré entre amis ou en famille. 

 

Le Fin Gourmet en quelques mots
L'histoire de ce restaurant est synonyme d'évolution, d'adaptation et de valeurs familiales. Marina et Elsa Bhérer ont travaillé fort pour conquérir une clientèle maintenant fidèle au poste. Une chose est sûre, ce projet mère-fille promet de faire du chemin!

 

 

Pour joindre Le Fin Gourmet

Adresse: 774 Rue Raoul-Jobin, Québec, QC G1N 1R9

Téléphone:(418) 682-5849

Courriel: resto@lefingourmet.ca

Site web: lefingourmet.ca