Partager cet article

Diner Saint-Sauveur : Une cantine d'inspiration américaine qui ravit les palais à Saint-Sauveur

Le 30 mai '19
Crédit photo : Étienne Dionne

 

Avec ses banquettes en similicuir, ses néons, ses couleurs vives et son menu sur ardoise, le Diner Saint-Sauveur affiche un style bien affirmé et donne l’impression d’être figé dans le temps. Philippe Blouin, Éric Lemay et Nicolas Tremblay, copropriétaires du commerce, ont créé la parfaite ambiance rétro pour nous faire découvrir leur propre répertoire de saveurs et d’arômes, inspiré des classiques américains et agrémenté d'une touche québécoise.

 

Un concept qui a fait du chemin

Le projet de se lancer en affaires est né autour d’une bière à la fin de l’été 2007. Un peu plus tard, les trois amis ont commencé à préciser leur idée, qui était de s'éloigner de la mode du bistronomique et de se rapprocher de leurs vieilles amours : la cuisine familiale de leurs mères et de leurs grands-mères. Leur quête les a menés en Nouvelle-Angleterre, à voyager d’une voiture-restaurant à l’autre. À la fin de leur périple, le même constat les motive : c’est assurément le type d'endroit qu’il faut à Saint-Sauveur, le concept du diner américain s'harmonisant parfaitement au quartier industriel, commerçant et vivant. Le restaurant de 33 places répond aujourd'hui à la fois à la demande des travailleurs, mais aussi à celle des familles à faible et à moyen revenu.

 

Un menu à s'en lécher les doigts!

Philippe Blouin, Éric Lemay et Nicolas Tremblay ont réuni le confort food québécois et le diner américain classique pour créer un menu original et riche à souhait! On y retrouve, entre autres, le fameux chick’n'waffle qui nous fait vivre une expérience culinaire américaine avec, toujours, la note québécoise : de généreux morceaux de poulet frit sur os servis sur une gaufre maison et nappés d’une sauce à base d’érable et de sambal oelek. Le mac'n’cheese au fromage de caveau, accompagné de choux de Bruxelles frits et d'une sauce Buffalo – pour un côté piquant et sucré –, le tout gratiné au fromage bleu, propose un amalgame de saveurs intenses et est adoré de tous!

 

«Y'a des petites attentions, des fois, qui ne coûtent rien, mais qui goûtent beaucoup!»
                                                                  - Éric Lemay[CB1] 
 

Le fish'n'chips est l’une des fiertés d'Éric Lemay, chef cuisinier du Diner Saint-Sauveur. Gage de fraîcheur, ce plat est préparé avec de la morue pêchée, arrangée et congelée directement sur le bateau. Le poisson se mélange au goût du basilic, de l’aneth et d’épices, et est recouvert d’une panure légère et croustillante.

 

 

Plats créatifs, moins de gaspillage

En plus d’afficher le menu principal, l’ardoise du restaurant indique les plats que les cuisiniers créent au fur et à mesure que la journée avance avec ce qu’il reste au frigo. Cette façon de faire permet d’éviter le gaspillage de nourriture et de se réinventer continuellement.

 

Depuis l’ouverture, le Diner Saint-Sauveur, sis au 450 de la rue Saint-Vallier Ouest, a connu un véritable succès, notamment grâce aux plats qui sont abordables, mais surtout pour la qualité des produits. Vous pouvez autant vous y rendre pour le déjeuner, le dîner ou le souper que pour une fringale d'après-midi ou de fin de soirée et profiter de l'ambiance festive!