Partager cet article

Marché Saint-Sauveur
Notre quartier, nos idées

Le 6 février '19
Ci-dessus, Renaud Sanscartier, Jeanne Camirand, Christian Macé, Lyne Gingras, Marie-Ève Vignola, Étienne Binette. // Crédit photo : Étienne Dionne

 

L’idée d’un marché public dans le quartier Saint-Sauveur a fait son chemin jusqu’au jour où, en 2013, un groupe de citoyens a pris l’initiative de créer celui qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de Marché Saint-Sauveur, situé au parc Durocher et ouvert les samedis de juillet à septembre.

 

Le comité organisateur qui s’occupe du Marché Saint-Sauveur, se constitue d’une douzaine de bénévoles qui, pour la plupart, habitent Saint-Sauveur et veulent combler le besoin, exprimé par les gens du quartier, d’une meilleure accessibilité à des fruits et légumes frais et à des produits biologiques.

 

 

Créer une nouvelle tradition

Les objectifs principaux du Marché Saint-Sauveur sont de répondre à la forte demande des citoyens en ce qui concerne l’alimentation et d’encourager un aspect très important que le collectif met beaucoup en valeur : faire du Marché Saint-Sauveur un lieu de rencontres avec les membres de la communauté. De plus, le projet favorise la communication avec les producteurs agricoles, permettant à la fois de créer les liens entre ceux-ci et les consommateurs et de sensibiliser ces derniers à la consommation de produits du Québec.

 

 Ci-dessus,  Lyne Gingras, Christian Macé, Renaud Sanscartier, Jeanne Camirand, Marie-Ève Vignola, Étienne Binette.          // Crédit photo : Étienne Dionne

 

La mission du Collectif Fardoche

Le comité, qui jusqu’à maintenant ne possède pas d’existence légale, est sur le point de s’enregistrer officiellement en tant qu’organisme à but non lucratif (OBNL) afin de devenir plus autonome. Avec la fondation de l’OBNL, le Collectif Fardoche a pour ambition de réaliser de A à Z ses propres projets et ceux des citoyens, en lien avec l’agroalimentaire, en tirant parti de la force du travail des bénévoles ainsi que de leurs connaissances et compétences pour soutenir de nouvelles initiatives. En d’autres termes, le collectif deviendra une ressource à laquelle les gens peuvent recourir s’ils ont des idées de projets communautaires qu’il veulent voir se concrétiser.

 

L’identité et l’environnement du quartier

L’un des enjeux autour duquel le comité voudrait se mobiliser, c’est le manque d’espaces verts dans le secteur. Il souhaiterait voir plus d’arbustes et d’arbres fruitiers, ce qui non seulement embellirait le quartier, mais contribuerait à augmenter la créativité et la rétention des citoyens qui y habitent. Avec cette idée d’aménagement écologique du territoire, les organisateurs aimeraient pouvoir améliorer l’environnement de Saint-Sauveur en le rendant aussi beau que sain et pratique.

 

«On aimerait que dans le quartier, en se promenant, les gens puissent cueillir une pomme sur leur chemin.»

                                                               - François Robert-Nadeau

 

St-So, un lieu d’innovations et de coopération

Les membres du comité rêvent de voir le quartier devenir un modèle qui fasse parler de lui grâce aux initiatives novatrices à venir et au renforcement du tissu social. D’ailleurs, déjà nombreuses sont les collaborations avec le Marché Saint-Sauveur, qui est heureux de compter parmi ses partenaires plusieurs institutions du secteur, dont le Comité de citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur, le Coin Créatifle Pied Bleu, la Joujouthèque Basse-Ville, Le Griendel et, bien sûr, le Centre Durocher.

 

Pour joindre Marché Saint-Sauveur

 Adresse:301 Rue de Carillon Québec, QC G1K 5B3

Téléphone:418-529-6158

Courriel:http://marche.quartier.stsauveur@gmail.com

Site web:https://marchesaintsauveur.com/