Partager cet article

El Ceviche : Entre le plaisir de bien manger et la cuisine santé

Le 17 juillet '19
Crédit photo de l'article : Étienne Dionne

 

Installé depuis peu dans le quartier Saint-Sauveur, le restaurant El Ceviche a pris place entre les murs de l’ancien local du Sol Latino, au 184 de la rue Saint-Vallier Ouest. Le propriétaire, Micko Rojas, a mis à l’honneur l’une des meilleures cuisines du monde : la gastronomie péruvienne. L’homme d’affaires et artiste dans l’âme, nous a parlé des influences qui ont façonné ce projet.

 

Le rayonnement des cultures

Depuis 2012, le Pérou gagne le prix de la meilleure destination gastronomique du monde aux World Travel Awards. Cette cuisine délicieuse et variée est le fruit d’unmélange de cultures, de techniques et d'ingrédients préhispaniques, espagnols, africains et asiatiques. Que les mets péruviens soient aussi bons pour la santé justifie aussi leur popularité grandissante.

 

Au El Ceviche, on cuisine des plats péruviens traditionnels qui réunissent un amalgame unique d'arômes et de saveurs. Ce qui motive le plus Micko Rojas, c’est de partager ce bagage culturel, mais surtout de créer de la nouveauté tout en insistant sur la touche péruvienne.

 

Par ailleurs, la transformation du restaurant Sol Latino en El Ceviche est une preuve de complémentarité et d’accommodement. De plus, les travailleurs du quartier sont ravis que le menu midi soit d’influence mexicaine avec son offre de burritos, de tacos, d'enchiladas, etc. qui sont servis rapidement.

 

La richesse de chaque ingrédient

Les plats sont concoctés de façon à faire ressortir le goût de tous les ingrédients et de pouvoir apprécier leur valeur et d’en bénéficier au maximum. Chacun a une place bien particulière dans les assiettes du El Ceviche : un côté acidulé pour accentuer les saveurs et créer des contrastes, un élément sucré pour équilibrer chaque bouchée ainsi que des couleurs vives et de délicieux fumets pour éveiller les sens et exciter les papilles gustatives!

 

Selon M. Rojas, au Canada, la nourriture est souvent plus protéinée que vitaminée, et El Ceviche propose, en contrepartie, des aliments riches en vitamines. Au menu, on retrouve, entre autres, des sandwichs végétariens, des soupes, un sauté de boeuf et différents ceviches. Une combinaison de produits frais – tels que le poisson, les fruits de mer, la lime et le piment – fait du ceviche un excellent plat autant pour ses saveurs que pour ses bénéfices sur notre santé. Pour accompagner le repas, le consommateur peut choisir parmi une grande sélection de boissons à base de fruits et d’épices, de cocktails – comme le Pisco Sour et le Chilcano –, de smoothies et d'importations privées de vins.

 

Des projets sur la table

M. Rojas a des idées plein la tête. Selon lui, le quartier Saint-Sauveur est un endroit parfait pour accueillir plus de commerces de proximité ce qui augmenterait la rétention de la clientèle et, par le fait même, stimulerait l’économie locale. Il aimerait particulièrement voir s'installer une poissonnerie et une épicerie fine dans les environs. L’équipe du El Ceviche est très fière d’être à la tête du premier restaurant péruvien de la ville de Québec et d’offrir une touche d’exotisme dans Saint-Sauveur.